DES ACTIONS CONCRÈTES POUR AMÉLIORER LE CLIMAT SONORE À L’AÉROPORT SAINT-HUBERT DE LONGUEUIL

  • 2019-05-13

Longueuil, le 13 mai 2019 – La direction de DASH-L annonce des actions concrètes qui s’inscrivent dans son processus d’amélioration continue afin d’atténuer les nuisances sonores et de contribuer à la qualité de vie des citoyens et citoyennes vivant à proximité de l’aéroport.

Ce faisant, DASH-L donne suite à un engagement pris à la suite d’une manœuvre de maintenance qui a suscité 11 plaintes de citoyens et citoyennes ayant trouvé – avec raison – l’opération particulièrement bruyante. Celle-ci s’est déroulée le 10 avril dernier, entre 18 h et 18 h30 et consistait en un point fixe au sol (ground run-up), c’est-à-dire un essai de réacteur en marche après une réparation sur un avion.

Après avoir pris contact avec la compagnie pour connaître les circonstances entourant cet incident, la direction de DASH-L a communiqué avec chacune des personnes ayant porté plainte. Tout en leur soulignant avoir été mise devant un fait accompli, elle les a informées de son intention de prendre les mesures appropriées pour qu’un événement de ce genre ne se reproduise plus.

Depuis lors, DASH-L s’est assuré que les manœuvres de ce type soient effectuées ailleurs sur le site de l’aéroport, le plus loin possible des résidences. L’équipe travaille aussi avec une firme d’ingénieurs et Transports Canada pour déterminer l’endroit le plus adéquat pour procéder à cette opération ainsi que le moment idéal pour en réduire au maximum les impacts sonores.

De plus, DASH-L invitera le Comité de gestion du climat sonore de son conseil d’administration à se pencher sur des projets de plans relatifs à cette gestion ainsi qu’à la réception, la qualification, le traitement et le suivi des plaintes.

À cet égard, DASH-L constate que deux (2) types de plaintes lui sont adressées :

d’une part, celles qui émanent d’individus qui sont contre l’existence de l’aéroport, qui ne veulent ni voir ni entendre d’avions voler au-dessus de leur résidence et qui réclament la fermeture pure et simple des installations;

d’autre part, les signalements de gens qui concernent des interventions relatives à des éléments opérationnels qui posent un problème et qui nécessitent des mesures correctrices ou d’atténuation que DASH-L est effectivement en mesure de prendre et qu’elle prend; l’installation de silencieux sur les avions des écoles de pilotage, les règles strictes régissant les posés-décollés durant la période estivale, de même que la mise en place d’un système de pistes préférentielles, en sont des exemples probants.

DASH-L annonce aussi qu’il compte désormais, au sein de son équipe, un professionnel chevronné qui travaillera, de concert avec le Comité de gestion du climat sonore et les entreprises utilisatrices des services de l’aéroport, à l’amélioration des procédures. C’est M. Alain Guimond, un pilote comptant plus de 10 000 heures de vol, qui s’est vu confier cette fonction.

Pour le président du conseil d’administration de DASH-L, M. Charles Vaillancourt, « DASH-L agit lorsque les plaintes sont justifiées et continuera à intervenir lorsque nécessaire. Les gestes concrets qui ont été posés démontrent de façon claire et non équivoque la préoccupation de l’organisation d’améliorer le climat sonore et, par le fait même, la qualité de vie des citoyens et citoyennes directement concernés par le bruit des avions. Ils témoignent aussi d’une volonté indéfectible de collaborer avec un Comité de gestion qui aura enfin retrouvé la sérénité pour jouer pleinement et efficacement son rôle ».

À PROPOS DE DASH-L

Développement Aéroport Saint-Hubert de Longueuil (DASH-L) est un organisme à but non lucratif qui a été créé en 2000 et qui est propriétaire de l’Aéroport Montréal Saint-Hubert depuis sa cession par Transports Canada, en 2004. DASH-L entend mettre en valeur et exploiter le plein potentiel de cette infrastructure de première importance pour la Ville et l’Agglomération de Longueuil, et ce, dans le respect des principes du développement durable.

À PROPOS DE L’AÉROPORT

Situé à Longueuil, à 15 minutes à peine du centre-ville de Montréal, l’Aéroport Montréal SaintHubert possède trois (3) pistes dont la principale, récemment mise à niveau, peut accueillir entre autres des avions monocouloirs. Le contrôle de la circulation aérienne y est assuré 24 heures par jour, sept (7) jours par semaine, depuis une tour sous la responsabilité de NAV Canada. L’Aéroport offre aux pilotes, aux passagers, aux entreprises et aux étudiants une multitude de services comme des vols nolisés, réguliers ou récréatifs, l’entretien, le ravitaillement ou le stationnement d’aéronefs, un centre de services aéronautiques (fixed-base operator – FBO), la formation en aérotechnique, la vente de matériel aéronautique, les douanes ainsi que la restauration.