Comité consultatif sur le Climat sonore – 14 mai 2020

  • 2020-05-20

1) Directrice générale – mise à jour
a) Suivi de la dernière rencontre – revue du compte rendu.
b) La directrice générale fait le suivi du dernier procès-verbal, elle souligne que la dernière rencontre a été axée sur l’accueil la mise à jour des dossiers pour optimiser son intégration.
c) Opérations pendant la pandémie – les opérations n’ont pas cessé, les avions d’Airmedic, de Pascan et Chrono Aviation ont poursuivis les transports hospitaliers et de travailleurs des mines.
d) Démission de Monsieur Lobjoie – DASH-L lancera sous peu un appel de candidatures pour trouver son remplaçant.

2) Suivi de la directrice des opérations
La directrice des opérations mentionne que les documents pour la publication des mesures d’atténuation ont été transmis à Transports Canada.

3) Suivi du représentant des écoles de pilotage Le représentant des écoles de pilotage indique que les écoles de pilotage reprendront leurs activités dans les prochains jours, suite de l’obtention d’une dérogation de la santé publique du Québec. Il informe qu’une procédure sanitaire rigoureuse pour la mitigation des risques reliée à la COVID19 a été soumise et approuvée par la Santé publique nationale et régionale. En ces temps de pénurie de pilotes, il est devenu essentiel de poursuivre les formations.

4) Suivi du représentant des vols commerciaux –
Le présentant des vols commerciaux était absent.

5) Suivi du représentant de la Ville de Longueuil
Le représentant de la Ville de Longueuil informe le comité que lors des prochaines rencontres, le nouveau directeur de l’urbanisme siègera au sein du comité sur le climat sonore. Il mentionne également que la révision de la planification d’urbanisme (zonage) est en cours et que si DASH-L à des recommandations à faire relativement aux activités de l’aéroport, il serait opportun de le faire le plutôt possible. La Directrice générale rencontrera le directeur sous peu.

6) Suivi du représentant de NAV CANADA
Le représentant de NAV CANADA indique le fonctionnement de la tour de Saint-Hubert pendant le COVID-19, il mentionne également que les horaires des employés seront révisés à la suite de l’annonce de la reprise des vols d’entrainement.

7) Demande de Monsieur Martel – St Basile Le Grand
La directrice générale dépose la demande de monsieur Martel. « Autre piste de solution à l’étude par le comité: Lors de mes conversations avec M. Guimond, lorsqu’il était en fonction, ce dernier me mentionnait que le comité était à piloter l’été dernier (2019) une piste de solution visant à contourner la ville de SBLG par le sud.* M. Guimond m’indiquait également que vous suiviez via des rapports fournit par NAV – Canada si en effet les différents utilisateurs, notamment les écoles de pilotage, s’y conformaient. Toujours selon mes discussions avec M.Guimond, une note à cet effet avait été envoyée aux différentes écoles de pilotage. Est – ce possible de savoir où vous en êtes avec cette piste de solution? Finalement, auriez – vous d’autres mesures d’atténuation à proposer pour SBLG? » La directrice générale informera Monsieur Martel que cette procédure volontaire a été mise en place et les écoles de pilotage s’y conforment. Une autre initiative sera prise par NAV CANADA pour faire l’analyse du point de sortie, mais en raison, de la pandémie et du manque de personnel dans toutes les sphères des experts autour de la table, l’analyse sera évaluée à l’automne.

8) Héli-Inter – situation hélicoptères
Bien que la situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement a eu un très gros impact sur les mouvements aériens à l’aéroport, nous avons tout de même reçu des plaintes. La majorité de celles-ci concernaient des opérations d’hélicoptères qui provenaient d’Héli-Inter. Bien que cette compagnie ne se situe pas sur l’aéroport, elle laisse une empreinte sonore lors de ses opérations. Il faut rappeler que ces opérations devaient se tenir puisqu’elles étaient considérées comme un service essentiel en soutien aux pilotes de la SOPFEU et d’Hydro-Québec dans le but de permettre la mise à jour de leurs connaissances en préparation de la saison active des feux de forêt qui débute. Ces activités se déroulent annuellement à l’aéroport, mais dans le contexte de confinement que nous avons connu, celles-ci ont été plus remarquées par les citoyens puisqu’ils étaient à la maison, augmentant ainsi le nombre de plaintes reçues à ce sujet. Comme il s’agit d’une formation annuelle et qu’elle revient tous les ans, il serait important d’informer la population que cette formation se tiendra avant le début de celle-ci. Un message sur un média numérique ou sur les réseaux sociaux suffirait pour que les citoyens sachent ce qui se passe à l’aéroport.

9) Le comité note qu’il serait important que DASH-L publicise tous les bons coups faits par l’aéroport et axe ses messages vers les actions positives qui ont été posées par l’aéroport dans le but de faire connaitre aux riverains qu’avec des centaines de millions de dollars en retombées économiques et plus de cent mille emplois directs et indirects, l’aéroport est profitable pour beaucoup et qu’il le sera pour eux bientôt lorsqu’ils pourront s’envoler de Saint-Hubert.